Contexte

Tout device activé ou acquis (en première main) après le 1ier septembre 2013 dispose d'un droit acquisition unique pour les applications suivantes :

  • iMovie
  • Pages
  • Numbers
  • Keynote

Depuis le 1ier septembre 2014 est venu s'ajouter GarageBand à la liste des applications disponibles.

  • GarageBand

Concrètement, lors de l'activation de votre périphérique, vous pouvez télécharger gratuitement ces applications. Elles sont ensuite ajoutées à la liste des applications de votre compte iTunes que vous pouvez utiliser sur l'ensemble de vos iPhone et iPad et iPod touch.

Suite à divers problèmes, je me suis rendu compte que l'activation des applications est réalité un droit unique attribué au premier compte iTunes qui télécharge les applications. Par exemple, vous disposez d'un iPad Air acquis en janvier 2014. Vous avez fait "l'acquisition gratuite" des applications (sauf GarageBand si vous suivez bien). Vous faites l'acquisition d'un nouvel iPhone ou IPad en janvier 2015. Ce nouveau périphérique vous donne le droit de télécharger de nouveau les mêmes applications avec GarageBand en plus cette fois ci. Vous téléchargez GarageBand et vous l'ajoutez donc à votre compte iTunes. Vous n'avez consommé que le droit d'installer Garageband. Comme les autres applications font déjà partie de vos applications via votre compte itunes, il vous reste encore la possibilité de récupérer gratuitement les autres applications...

Donner les applications gratuites

Vous pouvez donc "offrir" la possibilité de récupérer ces applications à une autre personne ne disposant par exemple que d'un iPad 2. Pour se faire, il suffit que la personne se connecte à l'AppStore sur votre appareil avec son compte iTunes. Les applications apparaissent alors comme gratuites. Il suffit de lancer le téléchargement puis de l'annuler pour ajouter l'application au compte iTunes. Il est maintenant possible de récupérer l'application gratuitement sur l'iPad 2.

Argument de vente pour l'occasion

Je vois aussi en cela un argument de revente : en effet, pour un acheteur de seconde main un téléphone aura plus de valeur s'il peut récupérer les applications gratuitement. Pour le tester, il suffit d'utiliser sur l'appareil à tester un compte iTunes qui ne dispose pas des applications et de vérifier dans l'appStore qu'elle apparaissent comme gratuites ("Obtenir" apparait, pas le nuage iCloud).