Le site Bidrivals propose des enchères sur des objets techno. Ce qui frappe au premier abord c'est la faiblesse du prix des enchères, et c'est fait pour. Forcement, une PS3 à 0.15€ ca donne envie...

Pourquoi est-ce un nouveau style d'enchère?

Tout repose sur les principes suivants :

  • Les enchères sont payantes : 0.50 €
  • Chaque enchère prolonge de 10 secondes la durée des enchères.
  • Chaque enchère augmente le prix 0.01€

La nouveauté réside donc dans le fait de pouvoir prolonger sans limites les enchères. Le site propose également des options d'enchères automatiques.

Comment gagner une enchère?

Pour remporter l'enchère, il faut être le meilleur enchérisseur au moment où la vente se termine.

Là où cela se complique, c'est que chaque enchère prolonge la vente de 10 secondes. Difficile dans ces conditions de rester le meilleur enchérisseur ou d'enchérir au dernier moment... L'autre chose qui complique l'affaire, c'est le prix de l'enchère : par pas de 0.01€, les prix montent tout doucement et le prix affiché reste toujours attractif. Cela encourage donc les nouveaux venus à enchérir.Chaque enchère étant payante, on commence à voir qu'il va falloir dépenser des sous si on veut rester dans la course...

Si vous voulez rester dans la course pendant votre journée de travail par exemple (mettons de 8h à 18h), vous devrez vous préparer à configurer votre agent pour qu'il dépense pour vous un certain nombre de crédits.

Sortez votre calculette :

  • A raison de 10 secondes par enchères il va falloir 360 enchères par heure donc 3600 en dix heures. A première vue cela peut valoir la peine, car à l'issue de ces enchères, le prix n'aura augmenté que de 36,00€.
  • Dans le pire des cas, vous ne serez que deux à enchérir automatiquement. Cela fait donc 1800 enchères à votre charge, soit 700€...

Comme si cela ne suffisait pas, plus on met de sous pour rester dans la course, moins l'on a envie de voir l'objet convoiter nous échapper. Il faut donc encore enchérir... Dans ces conditions, gagner une enchère sans engloutir une fortune relève plus de la chance que d'autre chose!

Coté vendeur

On se rend compte que le site à donc tout intérêt à ce que les enchères durent le plus longtemps possible. En extrapolant, on peut même calculer que chaque objet en vente pendant une heure rapporte au site 180€ (au minimum).

Chaque enchère rapporte 0.50 € au site et augmente le prix de l'enchère de 0.01 €. Si l'on prend le cas d'un Macbook Air qui au moment où j'écris ces lignes se trouve à environ 200€, les enchères ont rapporté au site un peu de sous.

Sortez encore une fois votre calculette : Pour atteindre les 200€ il a fallu 200/0.01 = 20000 enchères.
Ces 20000 enchères représentent un gain pour le site de 20000 * 0.50 = 10 000 €!!!

Donc après toutes ces enchères, toutes les personnes qui ont enchéri ont fait gagner au site près de 6 fois la valeur du produit neuf (et les enchères continuent).

Donc pour résumer, voici un site de vente où pour réussir un achat il faut globalement avoir de la chance pour remporter un objet. Dans le même temps cela permet à son vendeur de gagner plusieurs fois le montant du prix public de l'objet. Si l'on ajoute à cela :

  • le coté très attractif des prix des objets qui appâtent les internautes de passage
  • le coté addictif de la vente pour ceux qui ont déjà enchéri plusieurs fois associé à la crainte de voir partir les sommes investies en fumée,

On a tous les éléments d'une loterie... en pire, car contrairement à la loterie, il faut payer pour conserver le droit de gagner.

Maintenant, vous êtes prévenus.

[EDIT] : Les enchères se sont terminées à 349€ (toujours un prix redoutablement attractif pour un macbook air. 17450€ générés...